Moins d'une minute de lecture

La valeur de la Livre Libanaise se détériore rapidement ce mardi 22 septembre, alors que la formation du prochain gouvernement semble être dans l’impasse.

La parité de la libanaise à l’achat est de 7 850 LL/USD et à la vente de 8 000 LL/USD, sur fond de crainte de voir les subventions à l’achat des produits de première nécessité par la Banque du Liban en raison de la diminution des réserves monétaires.

Le président de la république, le général Michel Aoun, qui a hier répondu aux questions de journalistes lors d’une conférence de presse, a ainsi estimé que le Liban s’achemine vers l’enfer faute d’un gouvernement capable de pouvoir mener des réformes économiques. Il a mis dos-à-dos l’intransigeance des anciens premiers ministres mais surtout du tandem chiite Hezbollah et Amal, qui continue à exiger l’attribution à un des leurs du ministère des finances. Ce portefeuille est en effet un portefeuille clé dans le cadre des réformes à mener

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.