Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.
Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.

Suite à sa visite en France où elle s’est exprimée devant une commission du sénat, la procureur du Mont Liban, la juge Ghada Aoun, fait l’objet d’une procédure de déferrement décidé par le président de l’inspection judiciaire, le juge Barkan Saad, devant le conseil de discipline judiciaire. Il lui ait reproché de s’être déplacée en France sans autorisation officielle ou d’avoir encore témoigné de manière offensante contre des juges libanais

Pour sa part, la procureur du Mont Liban indique être surprise et d’avoir obtenu cette permission du ministre de la justice Henry Khoury qui la lui aurait accordé.

Pour rappel, la juge Ghada Aoun avait ainsi accusé des hommes politiques, des banques, le gouverneur de la Banque du Liban de protéger et même d’être impliqué dans de vastes réseaux de corruption, profitant également de l’impunité offerte par des juges.

Ainsi, selon la juge, la corruption est présente dans chaque organe de gouvernance, « dans la politique, l’administration, la banque centrale ou dans le corps judiciaire. » Pour la magistrate, « cette situation est à n’en plus finir. » « C’est un crime contre l’humanité, ce qui est arrivé au Liban, on a volé tout un peuple », ajoute-t-elle. Nommée procureure générale près de la cour d’appel du Mont Liban en 2017, « j’étais ahurie de voir autant de dossiers concernant des affaires de corruption. Nous avons commencé à nous y attaquer notamment au sein de l’organe judiciaire. Nous avons découvert plusieurs juges corrompus recevant des pots-de-vin », explique-t-elle. Ce mal est également répandu « dans les forces de sécurité. » « Je n’imaginais pas l’ampleur de ce fléau », ajoute-t-elle.

Pour rappel, la juge poursuit actuellement, en coopération avec des enquêteurs français, allemands, suisses, belges et luxembourgeois, le gouverneur de la Banque du Liban, certains de ses proches et plusieurs banques libanaises soupçonnées de détournement de fonds.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

2 COMMENTAIRES

  1. Madame La Juge je vous fais part de toute mon admiration pour le grand coup de pied dans l’immense fourmilière contenant pele mele politiques,banquiers haut placés etc..et avec tout celà vous avez osé mettre en avant une profession.qui “déshonore” son métier quoiqu’en dise les offensés……
    Ou va se nicher l’inconscience et la bassesse des corrompus!!!
    Vous avez osé dénoncer la gangrène qui ronge notre pays et surtout démontré que ces hères sont dans le déni le plus total…

  2. , bravo Monsieur le Juge avec un M aussi minuscule que votre cerveau est aussi sale que la merde.
    Vous vous attaquez à un procureur qui fait que son travail et qui dévoile la vérité vous n’avez aucun honneur. Laisser en paix la procureur AOUN qui honneur la justice LIBANNAISE. Penser au peuple à vos concitoyens au lieu de défendre sans vergogne vos suzerains

Les commentaires sont fermés