Le Logo du Fonds Monétaire International (FMI)
Le Logo du Fonds Monétaire International (FMI)
Moins d'une minute de lecture

Le porte-parole du Fonds Monétaire International (FMI) a appelé le Liban à appliquer rapidement les réformes pour stabiliser son économie alors que le Ministre des Finances Ghazi Wazni a estimé que le plan qui sera présenté par le pays des cèdres sera conforme aux recommandations de cette institution internationale.


Compte tenu de la gravité des conditions économiques au Liban, il est important que le gouvernement conçoive et mette rapidement en œuvre un ensemble complet de réformes pour relever efficacement les défis économiques et améliorer les perspectives économiques du Liban.
Gerry Rice, porte-parole du FMI

Le porte-parole du FMI a aussi estimé que l’institution est prête à assister les autorités libanaises dans ces efforts de réforme.

Cette information intervient alors que le Liban a annoncé être en état de défaut de paiement ce samedi alors que 1.2 milliards de dollars d’obligations internationales arrivaient à échéance le 9 mars. Pour rappel, la dette publique libanaise dépasse désormais 91.68 milliards de dollars pour un PIB officiel de 55 milliards de dollars que beaucoup d’experts jugent aujourd’hui être en réalité à 44 milliards de dollars.

Par ailleurs, l’activité économique s’est encore ralentie avec, outre la crise financière de l’état lui-même, l’instauration par les banques libanaises et non les autorités de tutelle, d’un contrôle des capitaux et d’une limitation de la possibilité de retraits de devises étrangères. Face à cela, la livre libanaise s’était effondré face au dollars.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.