Moins d'une minute de lecture

L’Ambassadeur de France au Liban a rencontré ce jeudi le Premier Ministre Hassan Diab au Grand Sérail. Il aurait ainsi eu l’assurance que le plan d’aide au Liban serait prochainement prêt et estimé que le FMI devrait y être associé.

Le diplomate a également exprimé sa déception de voir le parlement avoir refusé de voter en faveur de l’adoption de l’aide de 1 200 milliards de livres libanaises aux personnes les plus vulnérables face à la crise et au coronavirus.

Pour rappel, le Liban a déclaré un état de défaut de paiement début mars. Si certains hommes politiques dénoncent un recours au Fonds Monétaire International (FMI), les experts économiques estiment ce dernier pourtant inévitable en raison de l’ampleur de la crise économique et d’absence de confiance de la communauté internationale quant à l’application des programmes de réformes économiques, fiscales et monétaires des accords Paris I, II et III.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.