L'ancien député Walid Joumblatt
L'ancien député Walid Joumblatt

L’ancien député et président du Parti Socialiste Progressiste (PSP) Walid Joumblatt a indiqué que le Liban est au bord de la faillite économique sur les ondes de la télévision américaine ABC.

Concernant les manifestations qui se déroulent toujours depuis le 17 octobre, Walid Joumblatt, reconnaissant « ne pas être un ange mais qu’à la fin de (sa) vie politique », a indiqué espérer un changement de la classe politique actuelle, appelant à la formation d’un gouvernement technocratique pour sauver le Pays des Cèdres. Il s’agit, pour l’ancien député, de permettre l’émergence d’une nouvelle classe de dirigeants politiques qui devrait gouverner pour permettre la mise en place d' »une politique loin du néolibéralisme qui nous a ruiné ».

« Durant mes 40 ans sur la scène politique, il s’agit de la première fois dans l’Histoire du Liban qu’une telle révolution, du Nord au Sud du Liban, loin du système confessionnel, a lieu »

Pour rappel, d’importantes manifestations ont lieu depuis la nuit du 17 au 18 octobre. Les protestataires dénoncent la classe politique actuelle, demandant, outre la démission du gouvernement Hariri III déjà obtenue, des élections législatives anticipées ainsi que l’abolition du confessionalisme politique. Ils accusent les politiciens actuels de corruption et d’avoir mené le Liban au bord de la faillite avec un endettement public atteignant 150% du PIB.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

2 Commentaires

  1. Joumblatt est l’un des acteurs principaux de la crise économique que le Liban traverse.Il est pyromane et pompier.Vivement qu’on en finisse de cette classe politique.Il avait son port pendant la guerre civile.Il s’est enrichi illicitement et par la force aussi.C’était un seigneur de guerre.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.