Moins d'une minute de lecture

Le Ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques Raymond Ghajajr a indiqué que le Liban lancera prochainement un appel d’offre pour l’achat de 60 000 tonnes de fioul à destination des installations pétrolières de Tripoli et de Zahrani.

Raymond Ghajjar a reconnu que le Pays des Cèdres souffrirait d’une pénurie de diesel au niveau des installations pétrolières. Celles-ci couvrent 40% du marché local.

L’appel d’offre s’effectuerait via “le mécanisme Spot Cargo” pour une livraison accélérée et en raison de quantités inférieures aux appels d’offres régulières.

Le ministre a également souligné que les entreprises internationales souffrent d’un stock excédents de fioul. Il s’agit donc d’augmenter la concurrence et de profiter des meilleurs prix.

Par ailleurs, Raymond Ghajjar a indiqué que 47 000 tonnes de fioul sont arrivé hier au Liban, dont 35 000 tonnes pour la centrale de Zahrani et 17 000 tonnes pour les installations pétrolières de Tripoli. Un autre navire devrait arriver la semaine prochaine.

Cette information intervient alors que plusieurs responsables du ministère de l’énergie et aussi des représentants de sociétés importatrices de fioul sont actuellement aux arrêts suite à la découverte d’un scandale d’achat de fioul frelaté qui aurait débuté, il y a plus de 10 ans.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.