L’Electricité du Liban a répondu au communiqué personnel du gouverneur de la Banque du Liban qui estimait hier que pour le mois de juillet 2021, la BdL aurait approuvé 293 millions de dollars de nouvelles lignes de crédit demandées, 415 millions de dollars de lignes de crédit précédemment présentées, les 2 en faveur de la population et 120 millions de dollars au bénéfice de l’Electricité du Liban. Il tentait ainsi d’exonérer tout rôle qu’il aurait pu avoir dans la pénurie actuelle d’électricité publique.

L’EDL estime ainsi par un communiqué également que le Liban pourrait faire face à une coupure totale de la production d’électricité en raison du refus de la Banque du Liban à permettre d’échanger les livres libanaises des abonnements de ses clients en dollars afin de couvrir l’achat de pièces détachées, de matériaux chimiques et le paiement des sommes dûes au titre de la location des 2 barges de production d’électricité. Aussi, l’insitution indique être incapable pour l’heure de mener les travaux de maintenance de son outil de productions et de distribution.

Ce refus interviendrait en dépit des réglements pourtant en place et de la loi qui obligent la banque centrale à permettre l’achat de devises étrangères en cas de besoin.

L’EDL indique faire son possible pour maintenir la production d’électricité avec les moyens dont elle dispose actuellement et ainsi maintenir également une alimentation électrique minimum soint 800 megawatts sur une capacité maximale de 2000 megawats en raison des conditions économiques, monétaires et financières actuelles.

La production actuelle serait principalement fournie actuellement par la centrale d’Al Zahrani, cela pour 4 heures par jour seulement.

Par conséquent, EDL met en garde contre une phase dangereuse, induisant une interruption générale de la production d’électricité, si les choses continuent comme elles sont, notamment si les devises fortes ne peuvent être founies pour sécuriser les installations.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն