Le dirigeant des Forces Libanaises, Samir Geagea, a qualifié les dernières décisions du Haut Conseil de la Défense en vue de combattre les activités de contrebande via des points de passage illégaux de décevante. Il estime que ces points de passage devraient être totalement fermés.

“Une décision stricte et décisive est requise de la part du gouvernement pour que l’Armée Libanaise, les Forces de Sécurité Intérieure et toutes les agences sécuritaires puissent totalement fermer les points de passage illégaux et mettre fin à la contrebande entre la Syrie et le Liban”, estime Samir Geagea qui estime à plusieurs centaine de millions de dollars les pertes pour l’économie libanaise.

“Le résultat de la réunion hier du Haut Conseil de la Défense signifie qu’il n’y a pas eu de décision”, déplore le dirigeant du Forces Libanaises.

Réuni hier au Palais Présidentiel de Baabda, le Haut Conseil de la Défense a indiqué mettre en place “un plan global pour la création de centres militaires, de sécurité et de contrôle douanier”. Cependant les détails des mesures prises n’ont pas été rendues publiques.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.