Le Groupe des amis du Liban qui comprend la Chine, la France, l’Italie, la Russie, le Royaume Uni, les Etats-Unis, l’UE et la Ligue Arabe, a salué l’adoption par le Liban du plan de sauvetage économique présenté par le gouvernement Hassan Diab, il y a 2 semaines. Il s’agit d’un “cadre constructif pour de futurs réformes” estime le groupe qui salue également l’appel à l’aide au Fonds Monétaire International, qualifié d’une première étape dans la bonne direction.

Aussi le groupe reconnait l’analyse effectuée par la Banque Mondiale, selon laquelle les autorités libanaises reconnaissent la gravité de la crise et la nécessité de mettre en place les réformes structurelles pour amener à une économie productive et durable.

Au sujet de l’importance du soutien politique interne, le groupe encourage le gouvernement libanais à engager des discussions avec toutes les parties prenantes nécessaires et notamment la population libanaise. Il s’agirait pour le gouvernement et le parlement de coopérer pour la mise en place des conditions nécessaires à temps des réformes. Il appelle la communauté internationale et les organisations financières internationales à soutenir le Liban face à la crise actuelle.

Sur la hausse du seuil de pauvreté, le groupe note avec inquiétude la détérioration des conditions économiques et estime que les autorités doivent protéger les personnes les plus vulnérables. Il encourage le gouvernement à mettre en place les mesures nécessaires au plus tôt pour libérer l’aide économique et ainsi répondre aux besoins humanitaires.

Le Groupe des Amis du Liban réaffirme son soutien à la stabilité interne et à être protégé dans l’exercice du droit à manifester pacifiquement.

13052020-Final-ISG-Statement-EN

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.