Crédit photo: Steven Char
Crédit photo: Steven Char
2 minutes à lire

Ars longa, vita brevis; maxime latine traduite l’art vit longtemps, la vie est courte ; et l’espoir rend notre voyage toujours meilleur!
 
Fidèle à son amour de l’art et s’appuyant sur la résilience qui caractérise Beyrouth et ses habitants, Le Gray a voulu permettre aux artistes d’exprimer leur résilience à travers l’art et en même temps envoyer un message d’espoir de la Place des Martyrs, le cœur battant de la capitale qui a été témoin du cri du peuple à la recherche d’un avenir meilleur.
 
L’ESPOIR PREND FORME AVEC L’ART est une initiative née après l’explosion du port de Beyrouth lorsque Le Gray, Beyrouth a eu toutes ses fenêtres et portes cassées et a dû recouvrir sa façade d’une clôture métallique. Cette clôture est sortie très noire, contrairement à son intérieur plein de couleurs et de vie, un intérieur resplendissant de beaux moments qui ont dû s’arrêter en raison des dégâts causés par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août dernier. C’est là qu’est née l’inspiration pour laisser l’art donner forme à l’espoir, puis l’idée est devenue réalité lorsque trois graffeurs; Alfred Badr @apocaleps, Spaz @spazuno et Exist Ai @exist_ai ont mis leur créativité à l’épreuve et le graffiti HOPE fut, envoyant un message positif au monde plein de belles formes et couleurs.
 
« L’ESPOIR PREND FORME AVEC L’ART est une initiative qui rend hommage à l’art, aux artistes, à la culture, à Beyrouth, à son patrimoine et son héritage culturel, à son âme et à ses habitants. C’est une façon dire que nous sommes là pour rester! » affirme Georges Ojeil, le directeur général régional de l’hôtel Le Gray et Campbell Gray Living and Hotel Amman.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.