Lettre ouverte au Président de la République du Liban,
Son Excellence Monsieur Michel Sleiman
Pour éviter des effusions de sang à venir …

« Monsieur le Président,

En ce jour de célébration de l’Indépendance du Liban et à la lumière de la détérioration du climat politique au Moyen-Orient, je crois qu’il est nécessaire que la Nation et le peuple libanais soient rassurés par le fait que le Liban ne succombera à la violence sous aucun prétexte.

Il serait utile que le gouvernement libanais puisse préparer, au préalable, une approche coordonnée pour lutter contre les conséquences de résultats régionaux différents. Cette approche serait préemptive. Il est trop dangereux pour le Liban d’être réactif face à des forces extérieures.

Le gouvernement devrait décider, en amont, des positions et des actions qui seraient les siennes par rapport aux défis à venir. Un accord de cette nature doit être convenu par toutes les parties sous le patronage du premier ministre et ratifié par le Parlement.

Cet accord urgent servirait à maintenir l’intégrité de la Nation face à des dissensions potentielles. Il apporterait une réponse unifiée libanaise dans le cas où différents scénarios devaient se produire, ce qui aurait un impact sur notre pays, comme par exemple:

1 – Une frappe israélienne préventive contre l’Iran
2 – Un engagement Etats-Unis / OTAN en Syrie
3 – L’implication et l’escalade militaire turque en Syrie
4 – La chute du régime de Bachar El Assad en Syrie
5 – Le flot de réfugiés de Syrie vers le Liban

Tous les ministres et les parlementaires représentant leurs circonscriptions devraient approuver cet engagement à la non-violence.

Cette approche permettrait de freiner toute action unilatérale par différents groupes qui peuvent être directement touchés par ces événements. Plus important encore, il aiderait à atténuer les préoccupations de la population et éviter de tragiques effusions de sang dans nos rues.

Je vous présente ces suggestions en tant que citoyenne libanaise concernée et comme une tentative d’établir certains paramètres d’action, que la Nation prendra, afin de confiner et de limiter la possibilité de violences internes qui pourraient être causées par des événements extérieurs.

Si je peux être d’une quelconque aide dans cette problématique, s’il vous plaît, n’hésitez pas à faire appel à moi.
Votre dévouée,
Tracy Chamoun »

Par Tracy Chamoun

Crédits Photos : © Guillaume Piolle

Libnanews publie les tribunes libres qui lui parviennent. Pour rappel, Ce mode de publication permet à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction d’exprimer publiquement ses idées. Il s’agit d’un article d’opinion, de commentaire ou de réactions qui permet, dans la mesure du respect des autres et du bon sens, d’aborder des thèmes très divers, auxquels Libnanews ne peut être tenu responsable.

2 COMMENTAIRES

  1. Eh ! S’il vous plait, permettez-moi d’ajouter un 6ème scénario :
    Assad n’ayant bientôt plus beaucoup de soutiens en Syrie, mais toujours autant de fervants partisans au Liban, viendra s’y réfugier. Mais viendra avec tout son appareil politique, policier, répressif et interactif. Et ça ne changera rien pour les sommités du Liban, habituées à faire des courbettes… De loin, ou de près…

    Quant au Liban-paralysé, il est paralysé. Ayant bu la cigüe, eh… Signé Taëf, quoi. D’ailleurs, le jour même de la Fête de l’Indépendance, que fait le Liban ? Que vote t’il à l’ONU sur le papier de protestation aux bains de sang au pays le plus voisin ? Il s’abstient !

Comments are closed.