Le siège de l'Association des Banques du Liban (ABL). Crédit Photo: NNA.

Sept banques libanaises auraient été informées d’une possible prise d’otage de leurs employés, indique-t-on de source sécuritaire, à l’image de celle de la Federal Bank où un déposant a réussi à obtenir 30 000 USD des 209 000 USD de ses comptes la semaine dernière.

Il avait ainsi pris en otage une partie du personnel mais également des clients après que le directeur de la branche de la Federal Bank ait refusé de puis permettre de disposer de 2 000 USD afin d’honorer l’hospitalisation de son père.

https://wordpress-826931-2844281.cloudwaysapps.com/bassam-sheikh-hussein-libre-apres-le-retrait-de-la-plainte-de-la-federal-bank/

Les Forces de Sécurité Intérieure ont donc décidé de prendre des mesures de sécurité à proximité des succursales de ces banques alors que, parallèlement, le dollar continue sa montée face à la livre libanaise. En cause, une possible grève qui pourrait être annoncée soit par l’association des Banque du Liban, soit par les syndicats des employés des banques avec pour objectif de dénoncer ces menaces.

Officieusement cependant, on évoque désormais des problèmes de liquidité des banques à l’origine de cette possible décision, des problèmes qui pourraient officialiser la faillite des banques après avoir réussi à garder l’illusion durant ces 3 années de crise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.