Des sources politiques évoquent la reconduction du gouvernement Mikati III tel quel, indique-t-on de source médiatique. L’autre possibilité serait de l’élargir à 30 membres au lieu de 24 avec l’inclusion de ministres d’état.

Cette information intervient alors que le premier ministre désigné Najib Mikati s’est rendu hier au Palais Présidentiel pour évoquer la composition de son gouvernement avec le Président, le général Michel Aoun, dont le mandat s’achève fin octobre.

Face au risque de voir le gouvernement actuel être reconduit et aux risques d’incidents alors que la période s’annonce être critique sur le plan économique, le premier ministre Najib Mikati envisagerait d’obtenir un compromis avec le chef de l’état sous la médiation du président de la chambre Nabih Berri.

L’atmosphère de l’entretien aurait été cordial, même si pour l’heure le premier ministre campe sur ses positions précédentes.

Des interrogations se posent notamment quant aux prérogatives dont jouirait un gouvernement démissionnaire alors que le calendrier actuel est serré avec la restructuration du secteur financier, différentes mesures très impopulaire dont une forte décote des dépôts, et les négociations en vue d’obtenir un accord définitif avec le FMI.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.