C’est à son retour des Etats-Unis, que le Premier Ministre Saad Hariri a inauguré la deuxième phase des travaux d’extension de l’Aéroport International de Beyrouth.

Il a été accompagné sur le site de l’expansion des infrastructures aéroportuaires par la Ministre de l’Intérieur Raya al Hassan et par son homologue des travaux publics Youssef Fenianos.

S’exprimant devant les journalistes, le Premier Ministre a indiqué que cette expansion vise à améliorer les procédures de débarquement et d’embarquement des passager.

Cette phase verra notamment la mise en place de 6 nouveaux scanners qui s’ajouteront aux 2 précédents au niveau de la zone des départs, la première phase ayant vu l’installation de nouveaux scanners pour les bagages et de 12 comptoirs de la sureté générale qui s’ajoutent aux 22 comptoirs qui existaient jusqu’à présent. Parmi les mesures déjà en vigueur, l’annulation du fameux formulaire rose que devaient remplir les candidats au départ.

La première étape de ces travaux s’était achevée au début du mois de juin 2019, permettant ainsi d’attendre une capacité de 8 millions de passagers.

Pour rappel, un nouveau record du nombre des départs a été enregistré la semaine dernière à l’AIB. Ainsi 22 800 personnes ont quitté le Liban ce vendredi 16 août 2019, avait indiqué par un Tweet la ministre de l’intérieur.

Le plan d’expansion de l’aéroport international de Beyrouth est conduit conformément au plan du Cabinet de Conseil en ingénierie Dar al Handasah pour la somme de 500 Millions de dollars.

Les travaux sont menés par la compagnie d’ingénierie Elie Maalouf, sous la surveillance du CDR. Il s’agit d’un des premiers projets bénéficiant du programme d’aide économique intitulé CEDRE. Autre nouveauté, c’est également un des premiers projets menés avec un partenariat entre institutions publiques et privées.

Il permettra notamment d’augmenter la capacité des installations actuelles de 6 millions à 25 millions de passagers annuellement.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.