Le secrétaire général de la CGTL Béchara Asmar a été arrêté ce samedi pour « insulte » au patriarche maronite décédé Nasrallah Boutros Sfeir décédé le 12 mai dernier.

L’affaire avait débuté par la diffusion de propos enregistré à son insu ce samedi. Le responsable syndical avait ainsi indiqué que l’ancien prélat avait été pratiquement déclaré être saint et qu’il priait entre autre pour qu’il intercède pour la repousse de ses cheveux.

Suite à la publication de cette vidéo, plusieurs unions membres de la CGTL avaient indiqué suspendre leurs appartenance à la centrale syndicale jusqu’à la démission de Béchara Asmar.

Par ailleurs, la Ligue Maronite a annoncé suspendre la participation de ce dernier à cette organisation et a décidé ce samedi de porter plainte contre lui.

L’affaire a été confiée au procureur Imad Qabalan qui a indiqué avoir ouvert une enquête à ce sujet et qu’il convoquera 5 autres personnes qui ont « rigolé » aux propos de Béchara Asmar ».

Cette affaire intervient alors que le climat social reste tendu au Liban, avec l’adoption prochaine du budget 2019 qui devrait faire figurer certaines mesures d’austérité. Face à cela, la CGTL avait menacé de recourir à une grève générale.

Côté scène politique le Ministre du Travail, Camille Abousleiman a indiqué également vouloir prendre des mesures à l’encontre du responsable syndical, alors que plusieurs députés dont certains membres des forces libanaises ou encore l’ancien député Walid Joumblatt, ont demandé non seulement des excuses mais sa démission.

Face à ces réactions, le secrétaire de la CGTL a noté que la diffusion de cet enregistrement était du fait de personnes malveillantes avec pour objectif de nuire à sa réputation. Il s’en ai également excusé et indiqué vouloir se rendre prochainement auprès du Patriarche Béchara Boutros RaHi pour clarifier la situation.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

1 COMMENTAIRE

  1. Un acharnement sur un citoyen ordinaire.Je ne soutiens pas M.Asmar en aucune manière mais le simple fait de mediatiser ces plaisanteries enregistré a son insu est dans le seul but de le faire tomber.J’ai visionner la vidéo maintes fois et pour vous dire que la presse a exagerer l’affaire et c’est une honte.Une presse censer etre neutre.En effet les propos tenus par M.Asmar n’ont pas du tout fait rire ceux qui étaient assis à cote de lui mais plutot le collegue qui lui a fait remarqué qu’il etait filmé et que les micros etaient en train d’enregistrer ses propos ont poussé les autres a rire et lui retorquant que « c’etait en direct » en arabe.
    Je lance un appel a tous les libanais.Ce n’est pas en s’attaquant mutuellement qu’on construit un liban fort.En cherchant a faire tomber son prochain,en dénonçant son prochain qu’on devient fort.Bien au contraire, quiconque fait tomber son prochain tombera dans un ravin encore plus dangereux.Dieu l’eternel ne dors pas et est juste.Donc celui qui a filme cette scene pour la mediatiser doit s’attendre a quelque chose de plus dur dans sa vie.Dieu prend enormement du temps a repondre mais sa reponse est juste et proportionnée.Je salue tous les libanais et je souhaite que vous vous entraidez pour construire un Liban fort, independant et respecté a l’etranger de par son passeport.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.