L’Association des Banques du Liban a décidé de la mise en place de taux d’intérêt maximum sur les dépôts libellés en Livre Libanaise et en dollars, indique un rapport de la Banque Byblos.

Ainsi, il s’agira de maintenir un taux d’intérêt maximal de 12% sur les dépôts en livre libanaise et 8% sur les dépôts en dollars. Ces taux, cependant, ne concernent pas les produits financiers qui dépassent les 5 millions de dollars et dont les taux d’intérêts dépassent les 3 ans, ou encore ceux des dépôts de résidents étrangers.

Ces informations font suite à une réunion entre une délégation des membres de l’Association des Banques du Liban et le gouverneur de la Banque Centrale, Riad Salameh.

Elles interviennent alors que les autorités bancaires souhaitent attirer des fonds de résidents libanais à l’étranger et alors que le cash inflow reste négatif pour les premiers mois de l’année 2019. Ce facteur inquiète notamment les organisations participantes au programme d’aide économique CEDRE, qui craignent que les sources de financement public puissent s’assécher.

Ainsi, une baisse de plus de 3 milliards de dollars durant les 4 premiers mois de 2019, des dépôts bancaires a été constatée.

Pour l’heure, les autorités monétaires et politiques écartent tout risque de dégradation supplémentaire des conditions économiques, indiquant que la demande pour les devises étrangères reste dans des critères normaux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.