La Banque Centrale Libanaise a indiqué fermer ses services en ligne suite à une cyber attaque dont elle est victime, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Pour rappel, une cyberattaque sans précédent a actuellement lieu. 200 000 victimes, essentiellement des entreprises, dans plus de 150 pays sont a déplorer suite à une faille du système d’exploitation Windows de Microsoft.

Parmi les autres victimes, Renault en France a du interrompre sa production ou encore certains hôpitaux britanniques et des banques russes.

Un logiciel de type ransonware, appelé « Wannacry », exploite une faille du système d’exploitation Windows, verrouillant les fichiers des utilisateurs et les forçant à payer 300 USD en monnaie virtuelle BitCoin pour pouvoir réutiliser les ordinateurs infectés et cela sans aucune garantie d’un retour à la normale.

Microsoft a pourtant publié une mise à jour de son OS Windows XP dont elle n’assure pourtant plus le suivi pour faire face à cette attaque, alors qu’un jeune chercheur avait précédemment réussi à en bloquer l’extension, cela avant qu’une nouvelle version du logiciel malfaisant n’apparaisse.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.