Alors que le budget 2019 n’a toujours pas été adopté ce jeudi, le ministère des finances annonce déjà avoir commencé par plancher sur le budget 2020.

Les discussions au sein du Conseil des Ministres devraient ainsi débuter dès adoption du budget 2019, annonce la chaine de télévision LBCI, citant la Ministre de l’Intérieur Raya el Hassan qui a indiqué que le budget 2020 devrait être référé d’ici 1 mois.

Il s’agira notamment de poursuivre la politique d’austérité engagée par le budget 2019 et de réduire les déficits publics, conformément aux engagements pris par les autorités libanaises lors de la conférence économique d’aide au Liban CEDRE d’avril 2018. 

À la clé, le versement des aides supplémentaires prévues pour relancer l’économie libanaise largement impactée par un déficit public qui atteint plus de 150% du PIB et face à une crise économique et sociale importante aggravée par la présence de plus de 2 millions de réfugiés syriens et palestiniens. Le taux de chômage de la population active aurait ainsi atteint plus de 43% en raison de la compétition entre main d’œuvre locale et main d’œuvre issue des communautés de réfugiés. 

Par ailleurs, de source médiatique toujours, on note que les discussions actuelles autour du budget 2019 sont largement surveillées par la communauté internationale qui veille à ce que Beyrouth honore ses engagements pris pour l’application des programmes de réformes économiques, monétaires et fiscaux. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.