2 minutes à lire

Les dépôts bancaires se seraient contractés de 25 milliards de dollars, indique le Weekly report de la Banque Audi. Pour le seul moins d’avril, la contraction aurait atteint 2.1 milliards de dollars et de 11.3 milliards de dollars depuis le début de l’année.

Ainsi, les dépôts seraient passés de 171.5 milliards de dollars en août 2019 à 147.5 milliards de dollars fin avril.

Cette baisse concernerait en premier lieu les dépôts en livre libanaise avec une baisse équivalent à 7 milliards de dollars. Cependant les dépôts en devises étrangères sont également impactés avec une baisse de 4.3 milliards de dollars.

Le taux de dollarisation des dépôts bancaires atteint aussi un nouveau record depuis 13 ans, note le département de recherche de la Banque Audi, avec 78.9% des dépôts libellés en dollars.

Une baisse de 8.1 milliards de dollars est constatée pour les dépôts de résidents au Liban et de 3.3 milliards de dollars pour les personnes non-résidentes.

Baisse également des taux d’intérêt

Les taux d’intérêt ont continué à se contracter pour le 5ème mois consécutif, note le rapport de la Banque Audi. Les taux passent ainsi de 9.4 % en novembre 2019 à 5.06 % en avril 2020 pour les dépôts en livre libanaise. Baisse identique du côté des comptes dollars qui passent de 6.31% en novembre 2019 à 2.32% en avril 2020.

Les taux des prêts sont également à la baisse passant de 9.29% en novembre 2019 à 7.79% en avril 2020.

La contraction des dépôts induite par la contraction des prêts

Selon le rapport de la Banque Audi, un des facteurs ayant amené à la contraction des dépôts serait lié à la contraction des prêts. Ces derniers auraient été encore réduits de 1.1 milliards de dollars en avril, 5.9 milliards de dollars depuis le début de l’année et de 11.3 milliards de dollars depuis août 2010. La dollarisation des prêts seraient à la baisse. Elle n’a atteint que 65.5% des prêts fin avril.

Egalement, la Banque Audi note la contraction du portefeuille des Eurobonds détenus par les banques libanaises qui ont baissé de 3.2 milliards de dollars sur une période d’une année, soit à 10.6% fin avril 2020.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.