Le Ministère de la santé indique que 141 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus et que 3 personnes sont décédées ces dernières 24 heures.

Au total, 4 023 ont été contaminées par le virus depuis son apparition au Liban, le 21 février.

Des 141 cas diagnostiqués ces dernières 24 heures, 133 sont locaux, portant à 3 062 cas, le nombre de personnes contaminées depuis le 21 février contre seulement 8 en provenance de l’étranger ces dernières 24 heures et 958 au total.

138 personnes – dont 33 cas critiques – sont actuellement hospitalisées dont 66 à l’Hôpital gouvernemental Rafic Hariri. 19 cas ont été transférés dans d’autres hôpitaux ces dernières 24 heures. 18 personnes considérées critiques sont hospitalisées dans ce seul établissement.

Des 4 023 personnes contaminées depuis le 21 février, 1 710 personnes sont guéries et 2 313 personnes souffrent actuellement de la maladie.

On déplore également 3 nouveaux décès ces dernières 24 heures portant le nombre total des personnes décédées à 54.

8 036 tests PCR ont été effectués ces dernières 24 heures dont 5 878 sur des suspicions locales et 2 158 à l’aéroport international de Beyrouth.

Les mesures de reconfinement confirmées par le conseil des ministres

Le conseil des ministres a suivi les recommandations du haut conseil de la défense, mettant en place 2 périodes de confinements, l’une allant du 30 juillet au 3 août et l’autre du 6 aout au 10 août. Cette mesure est motivée par l’importante hausse du nombre de cas ces 2 dernières semaines.

Par ailleurs, les autorités libanaises ont procédé à l’arrestation de 2 ressortissants syriens accusés d’avoir forgé de faux certificats négatifs d’examen PCR revendus à leurs compatriotes désirant retourner en Syrie.

Aussi, sur le front économique, trois Libanais sur 10 auraient perdu leurs emplois en raison du coronavirus, indique une étude du Programme Alimentaire Mondial (PAM)

Au niveau statistique, ce 28 juillet

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.