Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook
Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook

Alors que le président de la république française devrait venir au Liban du 22 au 23 décembre, la crise politique elle traverse actuellement le Liban prend une nouvelle tournure avec la mise en examen pour négligence du premier ministre sortant Hassan Diab.

Cette crise prend également une tournure sectaire après qu’un communiqué du courant du futur ait fortement critiqué la présidence de la république qu’il considère être responsable de la mise en examen de ce dernier. La présidence de la république est ainsi accusée d’avoir instrumentalisé le système judiciaire en vue de règlement politique, ce que dément l’institution présidentielle.

le courant du futur accuse également le président Michel Aoun d’entraver la formation du prochain cabinet à la demande du dirigeant du courant patriotique libre. Aussi, il a mis en garde contre les tentatives de saper les prérogatives du premier ministre.

Certaines personnes de toutes les allégeances politiques et sectaires sont venues défendre la justice et le pouvoir judiciaire simplement parce que les dirigeants nationaux et une autorité religieuse nationale ont mis en garde contre la mise en garde contre la position du Premier ministre et le dépôt d’accusations contre l’actuel Premier ministre dans l’affaire de l’explosion criminelle du port de Beyrouth et de son environnement résidentiel.

Il y a un plan que nous ne permettrons pas de passer, ni par le pouvoir judiciaire, ni par d’autres moyens, pour cibler la position du poste de premier ministre, un plan de représailles contre l’accord de Taëf qui a conclu un véritable partenariat au pouvoir et mis fin à une ère de monopolisation et d’administration unilatérale de ses institutions.

Il existe un plan visant à contenir et à isoler la position de tête de la secte sunnite au Liban, soit en intimidant le Premier ministre et en l’inculpant dans l’affaire du port, soit en intimidant les dirigeants politiques qui avaient occupé le poste de premier ministre au cours des 10 dernières années et en envoyant une lettre au Parlement, y compris les anciens Premiers ministres sur la liste des responsables de l’explosion du port.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.