5 minutes à lire

S’exprimant ce soir à 20 heures à la veille du reconfinement du Liban, le Premier Ministre sortant Hassan Diab a appelé la population libanaise à prioritiser la vie et la santé sur l’économie. 

L’économie n’a aucun sens sans nos vies, estime Hassan Diab. 

Pour rappel, les autorités libanaises craignent une forte augmentation du nombre de décès suite à la saturation des services hospitaliers. 

Les autorités libanaises ont en effet annoncé la série de mesures qui devraient entrer en vigueur du 14 au 30 novembre et qui ont été prises suite à l’augmentation importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19.

Ainsi, un couvre-feu devrait être imposé sur l’ensemble du territoire, de 5 heures de l’après-midi à 5 heures du matin. Un retour à la circulation alternée a également été annoncé selon les plaques minéralogiques. Le dimanche, la circulation sera totalement interdite. 

Les autorités libanaises annoncent que 1 904 personnes ont été testées positives à la veille du reconfinement qui débutera ce samedi à 17 heures jusqu’au 30 novembre à 5 heures du matin. Le nombre de décès est de 21 personnes aujourd’hui. 

Le cap des 100 000 cas totaux a été désormais franchi hier et celui des 100 000 cas locaux ce vendredi 13 novembre. 

Au total, 102 607 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, passant donc du seuil des 100 000 cas depuis ce vendredi 13 novembre

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 100 027 cas locaux et de 2 580 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 44 118 personnes. Le nombre de guérisons. 57 693seraient ainsi guéries. 

Le nombre d’hospitalisation est en hausse par rapport à hier avec 840 personnes dans les hôpitaux, repassant en dessus du nombre de 800 cas. Par ailleurs, 307 personnes sont dans un état considéré comme critique.

Le nombre total de personnes décédées est de 796 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

New Post Content::

S’exprimant ce soir à 20 heures à la veille du reconfinement du Liban, le Premier Ministre sortant Hassan Diab a appelé la population libanaise à prioritiser la vie et la santé sur l’économie. 

L’économie n’a aucun sens sans nos vies, estime Hassan Diab, une attaque indirecte à certains organismes économiques qui ont tout fait pour freiner la mise en place des mesures de confinement demandées par les autorités sanitaires au cours des dernières semaines face à l’augmentation du nombre de cas et alors que le secteur hospitalier souffre. Il s’agit notamment du cas de la chambre de commerce de Beyrouth, de Tripoli ou encore de Jounieh ou de l’association des industriels qui refusent tous la mise en place de restrictions, mettant sur le dos des mesures de confinement, la crise qu’ils traversent et non la crise économique elle-même lors des dernières conférences de presse qu’ils ont tenu. 

Le premier ministre sortant a également indiqué que les autorités libanaises tentent de sécuriser un approvisionnement en vaccin aussi rapidement que possible. Cependant, les mesures visant à limiter l’extension de la maladie sont faciles,souligne-t-il, faisant allusion au port du masque, au lavage des mains ou encore à la distanciation sociale malheureusement mal respectée par la population. 

Pour rappel, les autorités libanaises craignent une forte augmentation du nombre des décès suite à la saturation des services hospitaliers. 

Les autorités libanaises ont en effet annoncé la série de mesures qui devraient entrer en vigueur du 14 au 30 novembre et qui ont été prises suite à l’augmentation importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19.

Ainsi, un couvre-feu devrait être imposé sur l’ensemble du territoire, de 5 heures de l’après-midi à 5 heures du matin. Un retour à la circulation alternée a également été annoncé selon les plaques minéralogiques. Le dimanche, la circulation sera totalement interdite. 

Les autorités libanaises annoncent que 1 904 personnes ont été testées positives à la veille du reconfinement qui débutera ce samedi à 17 heures jusqu’au 30 novembre à 5 heures du matin. Le nombre de décès est de 21 personnes aujourd’hui. 

Le cap des 100 000 cas totaux a été désormais franchi hier et celui des 100 000 cas locaux ce vendredi 13 novembre. 

Au total, 102 607 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, passant donc du seuil des 100 000 cas depuis ce vendredi 13 novembre

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 100 027 cas locaux et de 2 580 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 44 118 personnes. Le nombre de guérisons. 57 693seraient ainsi guéries. 

Le nombre d’hospitalisation est en hausse par rapport à hier avec 840 personnes dans les hôpitaux, repassant en dessus du nombre de 800 cas. Par ailleurs, 307 personnes sont dans un état considéré comme critique.

Le nombre total de personnes décédées est de 796 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.