Moins d'une minute de lecture

Le nombre de lits des soins intensifs dédiés aux personnes contaminées par le coronavirus COVID-19 serait pratiquement arrivé à saturation. Ainsi, 190 personnes se trouveraient dans un état critique pour seulement 202 lits de soins intensifs disponibles, faisant craindre une augmentation importante à venir du nombre de décès.

Pour l’heure, le nombre de personnes diagnostiquées quotidiennement reste important avec plus de 1000 cas par jours, même si le nombre de décès reste restreint. Cependant, certaines sources médicales indiquent que la situation pourrait prochainement évoluer.

Les hôpitaux libanais tant publics que privés souffrent actuellement – outre les problèmes d’accueil – de soucis liés aux retards pris par les autorités publics à honorer les factures ou encore aux limitations instaurées par les importateurs de médicaments et d’équipements médicaux.

Au total, 55 869 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban.

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 54 093 cas locaux et de 1 775 cas en provenance de l’étranger.

Le nombre de cas actuellement actifs est de 30 809 personnes cas. 24 581 en seraient guéries. La majorité des cas sont donc actifs et non guéris comme cela est le cas dans la plupart des pays, démontrant une accélération de la maladie localement.

Le nombre total de personnes décédées est de 479 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.