Les boulangers annoncent que les stocks de blé actuels ne suffiraient que pour les 2 prochaines semaines. Ils estiment ainsi qu’une pénurie prochaine de blé et par conséquent de pain vise à “humilier les gens devant les boulangeries”, notant cependant les efforts du ministre de l’économie Amin Salam pour éviter une nouvelle crise.

Selon les boulangers, cette pénurie est induite par l’incapacité des importateurs à disposer, selon le mécanisme convenu, des lignes de crédits de la Banque du Liban à temps et en heure.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.