Le Président de la Chambre Nabih Berry a estimé que les demandes du Hezbollah concernant le prochain gouvernement dont les consultations ont débuté aujourd’hui, ne sont pas impossibles à réaliser, alors que les autorités américaines avaient annoncé, il y a 2 semaines, une série de sanctions économiques visant le mouvement chiite et l’Iran. 

Selon Nabih Berry, le prochain gouvernement devrait être rapidement constitué d’ici la fin juin soit avant la fête du Eid el Fitr. 

Ces propos interviennent alors que le Premier Ministre désigné, Saad Hariri a début ses consultations ce lundi 28 mai en vue de former le prochain gouvernement et alors que le Hezbollah a renforcé ses positions parlementaires suite aux élections législatives du 6 mai 2018. 

Ces sanctions ont singulièrement compliqué la tâche du Premier Ministre pour former la prochaine équipe ministériel, les USA exigeant l’absence du Hezbollah au sein du prochain gouvernement alors que ce dernier s’abstenait d’obtenir un portefeuille ministériel dit de souveraineté. 

Le dirigeant du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah, dans une déclaration faite à l’occasion de la célébration du Jour de la Libération, ce 25 mai, a indiqué ne pas souhaiter obtenir un portefeuille dit de souveraineté, c’est à dire le ministère de la défense, des affaires étrangères, des finances ou de l’intérieur. Il a également accusé les USA et leurs alliés saoudiens et israéliens de vouloir s’ingérer dans le processus de formation du prochain cabinet gouvernemental. Hassan Nasrallah a cependant indiqué avoir nommé le député Hassan Fadallah comme personne qui devrait combattre la corruption au sein des administrations publiques libanaises. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.