Nasrallah: pas de guerre israélienne contre le Liban

0
96
Capture d'écran du discours du Secrétaire Général du Hezbollah, le 26 mars 2019
Capture d'écran du discours du Secrétaire Général du Hezbollah, le 26 mars 2019

S’exprimant à la télévision ce lundi 22 avril, le secrétaire général du Hezbollah a démenti les informations véhiculées par un journal koweïtien lui attribuant des propos concernant un nouveau conflit entre le Liban et Israël.

Selon Hassan Nasrallah, ces propos que lui avait attribué le journal Al Rai sont infondés et faux. Il a également démenti avoir déclaré qu’il pourrait être assassiné durant ce conflit. Il s’agirait, selon lui, de nuire au Pays des Cèdres qui se prépare à un afflux important de touristes arabes et occidentaux et vise à aggraver la situation économique.

Abordant la question de la crise, le Hezbollah est prêt à contribuer à résoudre la situation. Hassan Nasrallah a estimé que la situation économique affecte tous les libanais et qu’elle nécessite une coopération de tous. Il a également indiqué que les solutions à cette crise ne seront pas faciles.

Le Hezbollah, comme faisant partie de l’état, allusion à la présence de parlementaires et de ministres au sein du cabinet Hariri III est prêt à assumer ses responsabilité, estime son secrétaire général.

L’approbation du budget serait le première étape des réformes économiques et administratives, a-t-il indiqué. Il s’agira également de combattre la corruption qui ronge les administrations publiques, a-t-il indiqué.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.