Dans une série de Tweets diffusés hier soir, le Premier Ministre sortant Saad Hariri a appelé au calme, alors que les manifestions entrent aujourd’hui dans leur 28ème jour. Il a également appelé le Commandant des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) à prendre toutes les mesures pour protéger les citoyens et les manifestants.

Cet appel intervient alors qu’un manifestant est décédé dans un incident au niveau de la localité de Khaldé au Sud de la Capitale.

La personne décédée, du nom de Alaa Abou Fakher, serait membre du Parti Socialiste Progressiste de Walid Joumblatt qui a offert ses condoléances à sa famille et également appelé au calme.

Ce nouvel incident intervient après que le Président de la République, le général Michel Aoun, a prononcé un discours dans la soirée. Certains propos – les appelant à émigrer s’il n’y a pas une seule personne décente au sein du pouvoir – auraient été mal interprétés, estime la Présidence de la République

Pour rappel, les manifestations ont éclaté dans la nuit du 17 octobre au 18 octobre, après que le gouvernement ait décidé à l’époque de mettre en place une nouvelle taxe sur les communications mobiles via VOIP comme WhatsApp. Cette mesure a depuis été retirée. Le Premier Ministre Saad Hariri a annoncé la démission de son gouvernement le 28 octobre 2019.

Les protestataires dénoncent la corruption qui ravage la classe politique dont ils demandent le départ. Ils l’accusent également d’être à l’origine de l’importante dette publique qui atteint 150% du PIB.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.