2 minutes à lire

C’est en dépit de la présentation du plan de réforme présenté hier par le Gouvernement Hariri III que les manifestants continuent leurs mouvements. Plusieurs routes restent pour l’heure coupées, indiquent les cartes fournies par le Centre de Gestion Routier.

Ainsi, la place Riad el Solh et la Place des Martyrs sont nettoyées ce matin par les protestataires eux-même qui entendent ainsi montrer posséder plus de responsabilité que les autorités gouvernementales

Le centre ville de Beyrouth est, par conséquent, toujours interdit à la circulation.

Côté accès à la capitale, les barrages sont toujours présents à Dora, Rue de l’Indépendance à Bourj Hammoud, Sin el Fil au niveau de Mirna Chalouhi, au niveau de l’immeuble Alfa et de la galerie Semaan, à Furn el Chebak, à Ghorbeiry.

Au sud de Beyrouth, les barrages de Choueifat, sur l’ancienne route de Saida sont toujours présents.

Au Nord de la capitale, le traffic routier reste interrompu à Jal el Dib et Adonis. Un nouveau barrage a été installé au niveau de l’Hotel Royal sur l’autoroute à Nahr Kalb/Dbayeh.

Au Kesrouan, outre Adonis, Ghazir, Bouar, des barrages ont été installés dans certaines localités de la montagne, donc Mazraat el Ras, Ballouneh, Aajaltoun et Raifoun.

Dans le caza de Jbeil, les protestataires sont toujours présents à Jbeil, tout comme dans le caza de Batroun au niveau de la ville homonyme.

Au Nord du Liban, un barrage a été mis en place à Kfar Hazir, al Qalamoun sur la route maritime et à l’entrée de Tripoli. La route Tripoli Zghrota est toujours bloquée en plusieurs endroits, tout comme la route Aabdeh Halba.

Dans la Békaa, les barrages de Chtaura sont toujours présents sur la route Beyrouth Damas ainsi que sur celle reliant cette localité à Zahlé. La circulation est également bloquée au niveau de Bar Elias, Majdal Aanjar, Rawda et de Joub Jenin.

Au sud du Liban, , les barrages sont présents à Haret Chbib, Jiyeh, à l’entrée de Saida, Qennarit, Okeibe, Ansariyeh et Aadloun.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.