La Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques a indiqué que la campagne visant à réduire le vol d’électricité se poursuit. Pour rappel, le vol de l’électricité contribue d’une part au déficit de l’Electricité du Liban qui grève le budget public et d’autre part nuit à la distribution de l’électricité publique.

Nada Boustani s’exprimait ce samedi depuis le quartier d’Ein Remmeneh où les inspecteurs de l’Electricité du Liban (EDL) ont démonté des installations illégales branchées sur le réseau public.

Cette campagne devrait se poursuivre dans la banlieue Sud de Beyrouth, à Saïda et Tyr et s’étendra sur l’ensemble du territoire libanais

La Ministre a rappelé que le coût de l’installation des compteurs d’électricité a été réduit. Nada Boustani a également noté que les habitants de la banlieue Sud de Beyrouth seraient les plus enclins à désactiver leurs branchements illégaux.

Pour rappel, parmi les premières mesures adoptées par le gouvernement, le plan de réforme et de restructuration du secteur de l’électricité, le 8 avril 2019. Il s’agit notamment d’offrir un courant 24h sur 24 dès 2020 et de résoudre le problème du déficit chronique de l’EDL. Ainsi, le kilowatt/heure est facturé à 9 cents alors que son coût de production de 17 cents. La différence est subventionnée par l’Etat. La facture annuelle atteindrait 2 milliards de dollars, soit presque la moitié du déficit public annuel. La lutte contre les déficits publics figure également parmi les principaux engagements du Liban dans le cadre du plan d’aide CEDRE.

Une des premières étapes est de diminuer les pertes techniques et notamment les vols d’électricité et d’optimiser les infrastructures actuelles. 34% de la production serait ainsi perdue, soit 680 mégawatts sur une production maximale de 2 000 mégawatts.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.