La dette libanaise atteindrait 91.6 milliards de dollars fin 2019, une hausse de 7.6% rapport à 2018, indique le Ministère des finances.

La dette interne atteindrait 57.9 milliards de dollars en hausse de 12.1% rapport rapport à la période correspondante de 2018 et la dette externe à 33.7 milliards de dollars, en hausse de seulement 0.8%.

L’état disposerait d’un solde de 5.4 milliards de dollars fin 2019, une somme déposée auprès de la Banque du Liban (BDL) alors que les dépôts publics déposés auprès des banques privés ont atteint 5 milliards de dollars, une augmentation de 13.1% sur une année.

Aussi, la dette publique nette a atteint 81.2 milliards de dollars si on exclu ces 2 types de dépôts, une augmentation de 7.3% sur 1 ans, ce qui amène à une dette publique intérieure nette de 47.5 milliards de dollars en hausse de 11.1%

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.