Liban: Nouvelle prolongation du mandat du Parlement pour les 11 prochains mois

Les autorités libanaises ont décidé de prolonger le mandat du Parlement actuel, élu depuis 2009 pour les 11 prochains mois, à défaut de pouvoir s’entendre sur une nouvelle loi électorale.

Alors que son mandat devait initialement s’achever en 2013, les autorités politiques avaient déjà décidé de la prolongation de l’instance législative en 2014, 2015 puis 2017, citant des raisons de risques sécuritaires et l’existence d’une divergence entre les différentes formations politiques.

Cette information intervient alors que circulaient pourtant des rumeurs sur un accord concernant la nouvelle loi électorale. Ainsi, ce dernier devait être approuvé ce mercredi 14 juin avant d’être présenté lors d’une session du parlement ce vendredi. Il consistait à un découpage électoral en 15 circonscription alors que certaines sources indiquaient un recours à un mode de scrutin proportionnel. Principales pierres d’achoppement, le découpage électoral de Beyrouth et le transfert du siège réservé aux minorités religieuses de la troisième circonscription à la première comprenant les quartiers d’Achrafieh, Rmeil, Saïfi et Medawar.

Les projets de sièges réservés à la diaspora a été reportée au scrutin suivant, alors que la création de quotas parlementaires réservés aux femmes a été tout simplement exclu.

The following two tabs change content below.
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.