L’Union Européenne aurait décidée de l’envoie d’une mission de surveillance des élections législatives prévues le 6 mai prochain, a indiqué le quotidien Al Joumhouria.

Cette délégation de 36 membres sera menée par la député européenne espagnole Elena Valencia, aurait indiqué la commissaire européenne en charge des Affaires Etrangères Federica Mogherini qui aurait également fait part de l’intérêt particulier des institutions européennes pour ces élections.

Federica Mogherini aurait également indiquée que la stabilité et la croissance économique du Liban sont cruciaux pour l’ensemble de la région et déclaré espérer que le nouveau parlement sera capable d’appliquer les réformes économiques nécessaires demandées par la communauté internationale.

Pour rappel, les élections législatives du 6 mai prochain seront les premières élections depuis 2009. Elles arrivent alors que le mandat du Parlement actuel s’était achevé en 2013. D’un accord commun entre les partis politiques, ce dernier avait été prolongé officiellement en raison de circonstances sécuritaires, alors que le Liban passe par plusieurs crises économiques, comme l’accroissement des déficits publics ou encore sanitaires, avec la crise des ordures de 2015.

Ces élections législatives se dérouleront après l’organisation de la conférence d’aide économique au Liban PARIS IV, également dite CEDRE. Il s’agira pour le Liban d’obtenir une aide d’un montant de 5 à 8 milliards de dollars, alors que le gouvernement libanais avait précédemment demandé la somme de 16 milliards de dollars afin de conduire les réformes nécessaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.