Une personne, une femme désignée par ses initiales Z.G. a été blessée dans la région du Hermel dans le Nord Est du Liban suite aux retombées d’un missile anti-aérien syrien alors que des avions israéliens ont tiré des missiles en direction de la ville de Homs en Syrie. Des dommages matériels ont également été constatés, indique la dépêche de l’Agence Nationale d’Information.

Certaines sources accusent Tsahal d’avoir tiré les missiles en survolant Beyrouth, contrevenant ainsi à la résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU censée garantir l’intégrité territoriale du Liban.

Pour rappel, des avions de chasse israéliens ont survolé différentes régions libanaises dont la capitale Beyrouth, à faible attitude, pour mener cette attaque aérienne. Pour le moment, on ignore quelles ont été les cibles de cette opération militaire. Cependant, l’armée israélienne mène fréquemment des attaques aériennes soit contre des positions du Hezbollah vers le Golan ou des positions militaires occupées par des soldats iraniens dans le centre de la Syrie.

Pour sa part, l’agence de presse officielle syrienne Sana indique que 2 soldats ont été blessés. Un missile israélien aurait également été intercepté par les systèmes de défense anti-aériens syriens au-dessus de la région du Akkar au Nord du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.