L’infidélité

L’infidélité, c’est la violation du devoir de fidélité entre époux.  Ce qui peut constituer une cause de divorce ou de séparation de corps. De nos jours, l’infidélité se répand à une vitesse vertigineuse. Cela est dû à deux facteurs essentiels à savoir l’évolution des mœurs et la propagation de l’internet.

La définition de l’amour a évolué, à travers les époques, avec l’évolution des mœurs. De nos jours, on n’aime pas de la même façon qu’on aimait du temps de Roméo et Juliette, par exemple. L’amour ne connait plus les contraintes ni les sacrifices des temps anciens. La fidélité était alors considérée comme une preuve d’amour. Un vent de liberté souffle de nos jours sur la signification du mot amour. Ce qui rend l’infidélité plus facile à assumer. Les sacrifices, au nom de l’amour, ne sont plus de mise, de nos jours.
 
La propagation de l’internet a rendu plus faciles les contacts entre les individus. Ce qu’on n’osait pas dire de vive voix à une femme, on le dit de nos jours par l’intermédiaire de l’internet. Hommes et femmes se donnent des rendez-vous secrets pour expérimenter de nouveaux genres de plaisirs corporels pour ne pas dire sexuels. Les sites de rencontres facilitent le contact entre les candidats à  l’infidélité.
 
Y a-t-il une différence entre les hommes et les femmes face à l’infidélité ? A mon avis, les hommes ont une vision de l’infidélité différente de la vision qu’en ont les femmes pour la simple raison  qu’ils cherchent les plaisirs sexuels plutôt qu’une relation amoureuse. Les hommes peuvent être infidèles à leurs épouses avec plusieurs autres femmes pour avoir le plaisir de découvrir avec chaque amante de nouvelles sensations. Ce qui n’est pas le cas pour les femmes infidèles. Celles-ci essaient de créer une relation amoureuse avec leurs amants. Elles sont infidèles à leurs maris mais  elles restent fidèles à l’amant qu’elles auront choisi. Elles ne cherchent pas la diversité. Elles se suffisent d’un homme qui leur sera à son tour infidèle avec d’autres femmes.
 
Pourquoi trompe-t-on ? La plupart du temps, les hommes trompent leurs femmes parce que celles-ci ne répondent plus à leur conception du plaisir sexuel. Elles se rabattent sur une migraine, par exemple,  pour refuser de faire l’acte sexuel avec leurs époux. Elles se laissent aller à la monotonie au sein du couple. Elles n’ajoutent aucun piment à leurs relations avec leurs époux. Elles choisissent la facilité au lieu de fournir des efforts pour garder intacte l’attention de leurs conjoints. Quant aux hommes, ils sont infidèles pour une raison primordiale. Ils vont chercher auprès d’autres femmes ce que leurs femmes ne leur donnent pas. Je ne cherche pas  à les disculper. Rien ne peut justifier leur penchant à l’infidélité.
 
Peut-on pardonner une infidélité ? Tout dépend de la société dans laquelle se vit celle-ci. Si c’est dans une société patriarcale, l’infidélité est impardonnable surtout si c’est le fait d’une femme. Cette dernière se voit traitée de mille infamies. Elle est vue comme une pute. Elle risque le divorce. Par contre, on trouve mille excuses à un homme infidèle. La société voit en lui un « héros » sexuel, né pour faire du bien aux femmes insatisfaites sexuellement. Certains de ces « héros » sont parfois punis cruellement par leurs épouses trompées. Ils se voient amputés de leurs sexes, cet instrument symbole de leur infidélité.
 
Pour combattre l’infidélité, il est recommandé, dans certaines sociétés, d’épouser jusqu’à quatre femmes. On peut cependant se demander si l’homme aux quatre femmes est fidèle à chacune d’elles en ayant des rapports sexuels avec elles à tour de rôle. Ce serait cependant une solution si l’on considère que cette « infidélité » se fait à visage découvert. Elle est en plus légalisée contrairement aux infidélités commises par un monogame. L’homme aux quatre femmes se suffira-t-il de ses épouses légales ou bien les trompera-t-il avec d’autres femmes ? Comme quoi rien n’est garanti.
 
Peut-on distinguer la fidélité sexuelle et la fidélité affective ? Quand les femmes découvrent l’infidélité de leurs époux, ces derniers essaient de leur faire croire qu’ils leur sont fidèles parce qu’ils continuent de les aimer comme avant mais qu’ils leur sont infidèles parce qu’ils ont des besoins sexuels à satisfaire. Ils sont donc fidèles par sentiment d’amour et infidèles par besoin sexuel. Certaines femmes croient leurs époux, d’autres femmes refusent de les croire. Celles qui acceptent l’infidélité de leurs époux pour des besoins sexuels fréquentent avec eux les clubs d’échangisme pour pimenter leur vie de couple. Ce qu’elles permettent à leurs époux pour des besoins sexuels, elles demandent à leurs époux les mêmes droits. L’égalité entre hommes et femmes en droits et en devoirs l’impose.
 
L’infidélité est le fléau des temps modernes. Elle se pratique aux dépens des valeurs morales. Le relâchement des liens de mariage, l’union libre et  les diverses formes de libertés dans les relations entre femmes et hommes favorisent ce manque de respect à un engagement librement consenti. Le travail est le lieu de prédilection de l’infidélité. On peut être infidèles par intérêts professionnels, pour des avancements non mérités. On peut l’être pour une période déterminée: les infidélités d’été sont les plus fréquentes. Certains pardonnent ce genre d’infidélités, d’autres pas. Rares sont celles et ceux qui restent fidèles toute leur vie. Dire le contraire est pur mensonge. Le seul fait de rêver d’infidélité, est une forme de tromperie même si elle ne se fait que dans la conscience ou dans l’inconscience de l’individu.
The following two tabs change content below.

Samy Chaiban

Professeur de langue et de littérature françaises à la retraite, je compose des poèmes, j'écris des articles de toutes sortes pour donner mon opinion sur divers sujets d'actualité.

Derniers articles parSamy Chaiban (voir tous)