2 minutes à lire

Le Président Français Emmanuel Macron s’est exprimé dès son arrivée à Beyrouth, une visite décidée suite à l’importante explosion ce mardi aux environs de 17 heures locales qui a ravagé le port de Beyrouth et une grande partie des quartiers aux alentours.

Pour l’heure, le dernier bilan disponible – qui reste provisoire – fait état de 137 morts, de plus de 100 personnes disparues et de plus de 5000 personnes blessées.

Le chef de l’état français, accueilli par son homologue libanais, le général Michel Aoun, s’est exprimé, plaçant cette visite sous 3 thématiques.

La première est de montrer la solidarité de la France au Liban. “Mon message est un message de fraternité, d’amour et d’amitié de la France au Liban, et nous cherchons à obtenir une aide internationale pour le peuple libanais, médical”, indique Emmanuel Macron avant de préciser qu’une assistance logistique sera mise en place par la France et qu’un avion transportant de l’aide et une équipe de recherche arrivera prochainement.

Il s’agit aussi pour la France de coordonner l’aide internationale pour la reconstruction. Le Président Français a indiqué qu’il rencontrera les instances politiques libanaises et les appelle à assumer les responsabilités, allusions au blocage des réformes pourtant nécessaires pour l’obtention de l’aide économique internationale.

Il a ainsi estimé que la corruption doit cesser et rappelé que la mise en place des réformes, notamment dans le secteur de la production d’électricité conditionnent l’aide économique internationale au Liban.

Face à la scène politique, Emmanuel Macron a décidé de s’adresser à la société civile et d’oeuvrer au soutien au peuple libanais.

“Nous savons que la crise au Liban est grande, qu’elle est politique et morale avant tout, et que le peuple libanais en est la victime. Je vais rencontrer la société civile et la priorité est de soutenir le peuple libanais sans conditions.” 

Aussi, le Président de la République a confirmé que des victimes françaises sont à déplorer. “Nous sommes inquiets et nous avons beaucoup de blessés et nous nous inquiétons du sort de certains”, a-t-il poursuivi avant de conclure que la France mène aujourd’hui, sur un plan international des initiatives pour l’obtention d’une aide au Liban et que des experts français seront présents sur les lieux de l’explosion afin de savoir ce qui s’est passé et ce qui a mené à la situation dramatique du 4 août.

Emmanuel Macron se rendra d’abord sur les lieux de l’explosion avant de se rendre au Palais Présidentiel de Baabda et s’entretenir avec les différents responsables libanais

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français