Le célèbre musicien, compositeur et maître oudiste libanais, Marcel Khalifé a été fait ce mardi 25 septembre 2018, Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en la Résidence des Pins, par l’Ambassadeur de France au Liban, Bruno Foucher. 

Né en 1950 à Amchit, Marcel Khalifé a  enseigné au Conservatoire National de Musique de Beyrouth de 1970 à 1975, , ainsi que dans d’autres institutions locales. Il a, alors, débuté des tournées à l’étranger, tout en découvrant au Liban, la situation des réfugiés palestiniens. 

Dès 1974, Marcel Khalifé collabore avec différents groupes de danse orignaux dont le fameux Caracalla 

En 1976, Marcel Khalifé a créa le groupe Al Mayadeen dans son village natal afin de revivifier l’héritage musical et la chorale arabe, avec lequel il composera de nombreuses oeuvres, dont Oummi (Ma mère), Rita w’al-Bundaqiya (Rita et le fusil) et Jawaz As-Safar (Passeport), inspiré des écrits de poète palestinien Mahmoud Darwich.

C’est en raison d’un de ces poèmes mis en musique que Marcel Khalifé sera accusé d’insulter les valeurs religieuses en incluant deux lignes de versets d’un chapitre du Coran, pour sa chanson Je suis Joseph, Oh Père. Il sera alors poursuivi suite à la demande de religieux sunnites libanais.
Le Juge en charge de cette affaire rejettera cependant la plainte déposée par le Procureur.

Artiste complet, Marcel Khalifé a également rédigé des ouvrages concernant la musique et a composé la musique de différents films notamment avec Maroun Baghdadi.