Ce mot souvent employé de par le monde est en fait polysémique. Il se présente sous divers visages. Comment le définir ? L’amour commence par le sentiment que chaque être humain a de sa propre valeur. C’est aussi un sentiment d’attachement entre une personne et un objet ou encore un sentiment instinctif entre certains animaux domestiques et leurs maitres. Il se définit comme un sentiment d’affection, d’attirance sentimentale et sexuelle entre deux personnes. Il se peut qu’il soit un sentiment d’attachement et d’affection mutuelle entre amis ou entre membres d’une même famille. C’est aussi un attachement désintéressé à une valeur ou à un idéal. C’est enfin la relation entre les créatures et leur Créateur.

Comme quoi on peut aimer de différentes façons. Tout dépend de l’objet ou de l’être à aimer. Tout amour commence par ce qu’on appelle l’amour-propre, ce sentiment que chaque être humain a de sa propre valeur et de sa dignité. C’est l’énergie qui pousse chacun de nous à agir pour mériter l’estime d’autrui. On ne peut aimer les autres si on ne s’aime pas soi-même. On doit aussi se respecter pour pouvoir demander le respect des autres. Les personnes qui se droguent, qui se prostituent qui font de mauvaises actions n’ont que faire de l’amour-propre. C’est pourquoi elles se retrouvent en marge de la société, dans une absence totale d’amour.

L’amour entre une personne et un objet est à sens unique. Certains s’attachent parfois à leurs voitures plus qu’ils ne s’attachent à toute autre personne. Et si jamais par accident leurs voitures étaient défoncées, ils en perdraient le sommeil. Ils seraient malheureux. D’autres se passionnent pour des objets d’art ou encore pour des futilités. Ces amours à sens unique laissent présager des malheurs et des douleurs à coup sûr. Que dire alors de l’amour à sens unique entre deux personnes dont l’un des partenaires aime l’autre sans que cet autre réponde à son amour ?

Il y a aussi l’amour entre certains animaux domestiques et les êtres humains. On n’aime pas un chien de la même façon qu’on aime un chat par exemple. Le chien et le chat nous aiment de façons différentes. Le chien manifeste son amour instinctif par les mouvements de sa queue. Ce qui n’est pas le cas pour le chat. Le chien voit en l’homme son maitre alors que le chat se prend pour le maitre que l’homme est obligé d’aimer. Mon chien Milou est le compagnon de ma vie. Il est le premier à me recevoir quand je rentre à la maison. On se comprend en véritables complices. Il m’a même un jour sauvé d’une mort certaine. Je l’aime plus que certains êtres humains qui me jouent la comédie… Les animaux sauvages ont aussi droit à une certaine forme d’amour de la part des dirigeants de la plupart des pays qui les protègent pour empêcher leur extinction totale nuisible à l’histoire de l’humanité.

Les parents n’aiment pas leurs enfants de la même façon que les enfants aiment leurs parents. Ceux-ci ont souvent à cœur de voir leurs enfants réussir dans la vie. Ils leur procurent tous les ingrédients nécessaires à leurs réussites. Ils veulent les façonner à leurs images. Leur amour est le plus souvent possessif. Les enfants, par contre, aiment se détacher de leurs parents. Ils veulent forger leurs propres personnalités. Ils veulent être indépendants. Ils se révoltent contre les agissements de leurs parents à leur égard sans pourtant cesser de les aimer.

L’amour se définit comme une attirance sentimentale et sexuelle entre un homme et son épouse. L’homme est plus porté par l’attirance sexuelle alors que la femme fait passer le plus souvent les sentiments avant les relations sexuelles. Certains hommes vont même jusqu’à dire qu’ils aiment leurs femmes et leurs amantes en même temps mais pas de la même façon. En chacune d’elles, ils aiment ce que l’autre ne leur offre pas. Certaines personnes aiment la beauté extérieure alors que d’autres préfèrent la beauté intérieure. Tout est question de goût.

L’amour entre amis est différent des autres formes d’amour. La vraie amitié se fonde sur des sentiments nobles. Les relations entre amis reposent sur la sincérité, sur l’honnêteté, sur la droiture, sur l’amour de la vérité, sur l’entraide, sur les sacrifices, sur la confiance mutuelle, sur le désintérêt, sur tout ce qui n’est pas relation physique. C’est pourquoi l’amitié entre une femme et un homme est souvent difficile, rare voire impossible parce que l’homme a toujours tendance à vouloir entretenir une relation sexuelle avec son « amie ». Pareille situation ne respecte ni l’amitié ni l’amour. Ces deux sentiments sont dès lors bafoués.

L’amour de la liberté, l’amour de la patrie, bref l’amour d’une idée ou d’un idéal est ce qu’il y a de plus noble chez un être humain. Il déclenche en chacun de nous une énergie à nulle autre pareille. Il passe avant toutes les autres formes d’amour. Il nous fait supporter tous les sacrifices. Il nous fait accepter notre propre martyr ou même le martyr des gens les plus proches de nous. Pareil amour ressemble en quelque sorte à celui que Dieu porte à ses créatures.

L’amour de Dieu est le fondement de toutes les autres formes d’amour. Mais chacun aime Dieu à sa façon. Certains croient L’aimer en passant leurs vies à réciter des prières à longueur de journées. D’autres sont sûrs et certains de L’aimer s’ils passent leur temps à assassiner des gens qui ne partagent pas leurs convictions ou qui sont de religions différentes de la leur. Il y a ceux qui manifestent leur amour à Dieu en fréquentant régulièrement les lieux de culte. Il y a ceux qui veulent monopoliser l’amour de Dieu. Dans leurs prières, ils demandent au Créateur de les venger contre leurs ennemis. Ils oublient que Dieu est Amour, Pardon, Miséricorde. Dieu ne peut pas nous aimer de la même façon que nous L’aimons. Que ceux qui vont à la guerre au nom de Dieu se détrompent. Ils font fausse route. Ils doivent aimer Dieu par leurs bonnes actions et non par leurs paroles ou par leurs mauvais actes. Pour prouver qu’on aime Dieu, il faut que chacun de nous aime son prochain comme Dieu l’aime.

Quand quelqu’un te demande : « Pourquoi tu m’aimes ? », tu ne peux trouver la bonne réponse. « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » Cet adage philosophique de Blaise Pascal issu de ses « Pensées » est de mise. Personne ne peut expliquer logiquement les raisons qui poussent le cœur à aimer.
Il est à remarquer que l’amour véritable entre deux partenaires repose sur les sentiments et sur les relations sexuelles. L’un ne peut aller sans l’autre. L’amour platonique est incomplet. L’amour strictement sexuel l’est aussi. L’amour doit être à la fois sentimental et sexuel.
Il doit surtout être entre deux partenaires de sexes opposés. C’est là mon opinion. Je respecte cependant les homosexuels bien que je ne partage pas leur point de vue sur l’amour. Chacun est libre de ses opinions. Je ne voudrais pas en débattre. Tel n’est pas le but de mon article.