Le premier ministre Najib Mikati a salué l’amélioration des relations avec l’Arabie Saoudite et les autres pays de la péninsule arabique lors de l’ouverture du conseil des ministres.

Les déclarations indiquent que le nuage qui a assombri les relations avec le Liban est en train de disparaître, et que ce qui lie le Liban et son peuple à ses frères dans les pays du Golfe, c’est une histoire commune et aussi la croyance en un destin commun. Tout engagement est soumis aux étapes qui se mettent en place successivement, dans l’espoir qu’elles pourront ramener les relations à la normale. (…) Nous tenons à mettre en œuvre ce qui a été déclaré dans la déclaration ministérielle, et nous appelons les frères arabes à se tenir aux côtés du Liban”.

Najib Mikati a également indiqué que des mesures seront prises pour assurer la sécurité alimentaire de la population suite à la suspension des imporations de blé d’Ukraine.

Abordant le dossier judiciaire, lui-même ayant désormais affaire à la justice monégasque qui a ouvert une enquête concernant l’acquisition de biens, le premier ministre a appelé à ce que “le pouvoir judiciaire doit jouer son rôle et appliquer uniquement la loi”, estimant ainsi indirectement que les procédures en cours lancées à l’encontre du gouverneur de la Banque du Liban et des banques libanaises seraient d’ordre politique en dépit d’informations judiciaires également internationales.

   

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.