Le Ministre des Affaires Etrangères Nassif Hitti a indiqué, depuis le congrès de l’Organisation de coopération islamique qui s’est tenu à Jeddah que le Liban rejette le Deal du Siècle présenté la semaine dernière par les Président Américain, Donald Trump. Ce plan, indique-t-il, pourrait amener à plus de “dangers et de destructions”.

Selon Nassif Hitti, les idées et les recommandations proposées amèneraient à la création d’un état palestinien qui ne jouirait que de la souveraineté sur une petite partie de son territoire. Il a également estimé que ce plan légitimise l’occupation israélienne de territoires arabes et ignore les lois internationales avant de rappeler l’attachement du Liban à l’Initiative de Paix Arabe, adoptée lors du sommet de la Ligue Arabe en 2002. Ce dernier appelle à la paix contre la terre et au retour des réfugiés palestiniens.

À ce sujet, le ministre a indiqué que la solution à ce conflit ne peut être en faveur d’une partie contre l’autre. Il a par conséquent appelé à une coordination réelle et rapide à tous les niveaux en accord avec la loi internationale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.