Moins d'une minute de lecture

Alors que le Liban entre dans son 42ème jour de manifestation, un appel à une manifestation de masse se fait entendre à Tripoli où des incidents graves ont eu lieu hier soir.

Ainsi, une succursale située dans la rue de Gemayzet de la Banque Med, considérée comme proche du Premier Ministre sortant Saad Hariri, a été incendiée et des incidents ont eu lieu entre Armée Libanaise et Manifestants quand ces derniers souhaitaient s’en prendre à une permanence du Courant Patriotique Libre (CPL). Les Forces de Sécurité ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

L’Armée Libanaise indique avoir arrêté quatre personnes lors de ces incidents. Par ailleurs, l’un de ces individus aurait lancé une grenade sur les militaires qui heureusement n’a pas explosé. Un soldat a été blessé par des pierres lancées par des manifestants et deux motos ont été confisquées.

Pour rappel, d’importantes manifestations ont lieu depuis la nuit du 17 au 18 octobre, les protestataires dénonçant la classe politique qu’ils considèrent comme corrompue et à l’origine de la quasi-faillite du Pays des Cèdres.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.