Chez les Anciens, le masque était porté par les acteurs des pièces de théâtre pour mieux caractériser leurs rôles. Ces derniers ont commencé par se barbouiller le visage. Ils ont ensuite adopté les masques scéniques avec des traits de visage vivement accentués comme la barbe, les cheveux et les ornements de la coiffure. Les masques étaient d’abord en cuir puis en bois. Il y avait quatre sortes de masques. Ceux de la tragédie inspiraient la terreur. Ceux de la comédie accentuaient le ridicule. Ceux du drame satyrique représentaient les monstres de la Fable. Et enfin ceux des danseurs.

A mon avis, nous sommes tous des acteurs. La terre est la grande scène sur laquelle nous évoluons. Nous jouons des rôles selon les circonstances et les situations de la vie. Nous vivons parfois des tragédies. Nous vivons d’autres fois des comédies. Nous subissons surtout des drames. Nous connaissons rarement des moments de joie. Et à chaque fois, nous portons des masques différents selon le rôle que nous avons à jouer.

Prenons par exemple le cas d’un homme marié. En famille, il porte le masque d’un homme qui se tue pour le bonheur de sa famille. Il se montre amoureux de sa femme. Il s’occupe de ses enfants. Il fait preuve de sens des responsabilités. Il quitte la maison familiale pour aller au travail. Il porte alors de nouveaux masques. Il se montre appliqué en présence de son patron. Il se pourrait qu’il change d’attitude en son absence. Il resterait fidèle à son épouse ou bien il aurait une amante. Quand il se retrouve seul, il se montre sous son vrai visage. On peut aussi découvrir sa véritable nature quand il s’enivre. Là l’homme respectable devient un homme vulgaire.

Certains portent des masques qui correspondent réellement à leurs états d’âme. Ils sont sincères. Il n’y a aucun problème à traiter avec eux. D’autres, par contre, portent des masques pour cacher leur bassesse. C’est le cas des hypocrites, des menteurs, des flatteurs, des arrivistes. Ils sont capables de porter toutes sortes de masques pour arriver à leurs fins. Ces gens-là sont dangereux surtout quand ils sont pris au piège. Le monde est ainsi fait : il y a les bons et les mauvais. A nous de démasquer les mauvais et de respecter les bons.