La Municipalité de Beyrouth aurait proposé au Gouverneur de la Capitale l’adoption d’une mesure d’interdiction aux chiens de pouvoir être promener dans les espaces publics de Beyrouth, apprend-on ce matin.

Le chef de la Municipalité de Beyrouth, Jamal Itani aurait transmis au gouverneur de la ville Ziad Chehib, cette proposition d’interdiction pour la place Sassine à Ashrafieh, le parc de Horch Tabet et la Corniche, ce mercredi. Il revient au gouverneur de Beyrouth d’approuver ou de refuser cette nouvelle mesure.

Parmi les autres mesures d’interdictions proposées par la Municipalité de la Capitale, le fait de fumer le narguilé sur la voie publique ou encore la circulation et le stationnement des 2 roues sur les voies pédestres et cela sur la totalité de la ville.

Selon le Conseil Municipal, ces mesures ne sont pas, pour l’heure, effectives. Il conviendrait d’abord de mettre en place les mesures d’information quant à l’entrée en vigueur de ces propositions et également à déterminer les sanctions infligées par la police municipale aux contrevenants, sanctions qui pourraient aller d’une mise en garde verbale ou aux contraventions voir à des peines de prison en cas de récidive.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.

Les commentaires sont fermés