Le patriarche maronite a estimé au cours de son sermon, en ce dimanche où est fêtée la St Maroun, que les manifestations puissent se poursuivre pour tenir les hommes politiques et les cadres administratifs, responsables de la situation par laquelle le Liban passe actuellement.

Nous prions pour que le soulèvement des jeunes et du peuple dans toutes les régions du Liban reste une flamme brûlante pour s’adresser à la conscience des responsables

Il a ainsi rendu hommage aux manifestants pour tenir les hommes politiques responsables, tout en les appelant à rester pacifiques et à respecter les institutions et la constitution. Le Patriarche Béchara Boutros Rai a également indiqué prier pour que le Liban puisse être sauvé face aux crises sociales, économiques, financières et politiques.

Le prélat faisait allusion aux manifestations qui ont éclaté dans la nuit du 17 au 18 octobre, alors que le Liban passe par une grave crise sociale et économique, avec un endettement public record, atteignant 166% du PIB, un déficit budgétaire qui a atteint 11.9% selon les estimations initiales n 2019, 50% de la population libanaise risquant de se retrouver vivant sous le seuil de pauvreté en 2020 selon un rapport de la Banque Mondiale.

Les manifestants exigent le départ d’une classe politique qu’ils accusent d’être corrompue et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la banqueroute économique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.