Moins d'une minute de lecture

De nouveaux heurts ont actuellement lieu au centre ville de Beyrouth pour la 3ème journée consécutive, entre manifestants et forces de sécurité, à proximité du parlement, alors que le gouvernement Hassan Diab devrait officialiser sa démission.

Les forces de l’ordre ont ainsi fait usage de grenades de gaz lacrymogènes suite à des jets de pierre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français