Moins d'une minute de lecture

Les automobilistes libanais font à nouveau face à de nouvelles pénuries d’essence et de fioul comme l’année dernière.

Ainsi, diverses stations essence ont désormais fermé leurs pompes ou ont commencé à rationner le précieux liquide. 50% à 60% auraient ainsi fermé leurs portes à leurs clientèles, indique un porte-parole des sociétés importatrices.

Les compagnies importatrices indiquent faire face à certaines difficultés pour l’obtention via les banques privées des lettres de crédit nécessaires à l’achat d’essence à l’étranger selon le mécanisme spécifié par la Banque du Liban.

Cependant, 2 cargaisons d’essence sont attendues la semaine prochaine, indiquent certaines sources.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français