Le langage politique au Liban se dispose à soutenir la transparence et la place du mérite.Cependant, la « response-ability » du libanais requiert un indispensable pré-requis.

C’est un bagage d’autonomie qui lui permet dès son plus jeune âge de le démarquer de l’individualisme, de l’opportunisme, de l’irresponsabilité, du laisser faire et de l’abstention. Le partenariat initié d’abord entre les parents et l’enfant favorise la connaissance et l’exploration de ses potentiels divers dont, la prise en charge de ses actions, l’apprentissage des normes, le respect des limites, la reconnaissance des erreures commises pour pouvoir les corriger.

Néanmoins, la place de l’omniprésence parentale à la libanaise consiste plutôt à favoriser des antagonismes types et fort critiques, dont la surprotection ou le retrait affectif, l’obéissance ou le rejet, le suivisme ou l’angoisse de compter sur soi. Ainsi, le recours à la dépendance conforte de nombreux couples au détriment d’une éducation parentale propice au cheminement personnel du jeune et à l’indépendance de l’adulte. Celle qui permet à l’individu d’assumer ses choix, ses droits et ses obligations.Un savoir approprié et des dispositions professionnelles correspondantes au poste suffiront-elles au libanais pour ne devoir recourir à des intermédiaires opportuns, à des mentors permanents ou à des tutelles convenues

D’autre part, un libanais choisit spécifiquement dans une fonction publique ou privée selon des qualificatifs correspondants et des expériences professionnelles réussies, serait-il apprécié, indistinctement de ses origines, de son lieu d’habitation, de son nom de famille, de son appartenance communautaire et de ses convictions particulières ou religieuses ? 

Malgré la gesticulation des uns inscrits à des convenances particulières, des sou-fifres et des boucs émissaires jadis « intouchables » s’inquiètent d’éventuels rappels. Rien ne semble  comme avant dans un contexte de couvertures politiques incertaines. Il ne s’agit plus aujourd’hui de défendre des dénis ni de justifier d’impossibles échecs mais de prendre très au sérieux de pertinentes méfiances civiles  et de courageuses interrogations citoyennes à tous les niveaux .

Ainsi, au-delà des acquis électoraux et des délais économiques, il faudrait surtout insister sur les urgences de la bonne conscience, du sage comportement et de l’autocritique vis à vis des engagements passés et présents de tout responsable.

Ce regard indispensable sert les honnêtes femmes et hommes à se distinguer des abuseurs de postes, de droits, de la justice et de la nation.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 COMMENTAIRE

  1. Le relais entre démocratie et titulaires politiques montre bien la défaite des parents de définir l autonomie affective et sociale de ses enfants.
    En effet, au Liban, l autonomie affective est sous la dépendance d une image sociale que nous voulons achever.
    L’autonomie sociale est sous l influence moteur d’une ruse permanente des ado à se cacher derrière des personnes de plus haut statut social au lieu d’exprimer l ambition de leurs devoirs afin de réunir les conditions d un discours logique.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.