Carlos Ghosn au cœur de la stratégie américaine de sanctions contre tous ceux qui osent braver les dictats de Trump ?

0
2158

Renault est la seule grande entreprise française à avoir maintenu sa présence en Iran malgré les menaces de l’administration américaine.

Carlos Ghosn vient d’être arrêté au Japon pour fraude fiscale. Est-ce un simple hasard ?

Non pas que Carlos Ghosn soit forcément innocent. Quelle grosse fortune n’a pas ses fraudes ou quelque chose à cacher ?

Chacun a ses zones sombres. Certains savent aussi les utiliser pour punir ou faire chanter ceux qui ne marchent pas à la baguette !

Une lente et inexorable dérive...

« Soupçonné d’avoir fraudé le fisc japonais et utilisé des fonds du constructeur automobile Nissan à des fins personnelles, le président de l’entreprise, Carlos Ghosn, a été arrêté lundi 19 novembre. Celui qui était considéré, à 64 ans, comme l’un des plus puissants capitaines d’industrie du monde est désormais lâché de toutes parts et est actuellement détenu à Tokyo, au Japon. »

Le Monde du 20/11/2018.

Il a donc suffi de moins de 24 heures pour que Carlos Ghosn soit « lâché de toutes parts »alors qu’il est seulement soupçonné pour le moment.

C’est dire qu’il y a des forces occultes qui sont particulièrement bien organisées et efficaces pour détruire un individu lorsque cela sert leurs intérêts dès que l’occasion se présente.

Que sont devenues les voix qui clament la présomption d’innocence comme un fondement des droits de l’homme ?!

La lente dérive dans laquelle nous ne cessons de glisser et nous enfoncer allègrement, et ce, en toute bonne conscience, en dit long sur l’état de nos démocraties de plus en plus taillées sur mesure et où la presse parle de plus en plus d’une même voix lorsqu’il s’agit d’encencer ou de détruire certains individus, groupes ou États.

Renault, clé de voûte et fleuron d’une alliance franco-japonaise.

Et si en cherchant à punir et détruire Carlos Ghosn, les États-Unis avaient aussi pour objectif d’affaiblir l’entreprise Renault-Nissan pour mieux dévorer ses secteurs les plus rentables ?

Depuis une vingtaine d’années, les États-Unis ont réussi à disloquer plusieurs fleurons parmi les plus performantes des entreprises françaises pour acheter progressivement leurs secteurs les plus rentables et laisser les autres dépérir et, au mieux, vivoter péniblement.

Cela fait partie de la guerre économique que les États-Unis mènent contre leurs alliés pour les maintenir sous leur coupe. Par la guerre commerciale déclarée et assumée publiquement aujourd’hui, Trump ne fait que suivre ses prédécesseurs en l’amplifiant, mais aussi lui donner une dimension supérieure et bien plus destructrice en lâchant les brides et attaquant tous azimuts.

Trump avait clairement proclamé qu’il s’attaquerait aux entreprises (comme à leurs dirigeants) qui ne respecteraient pas les sanctions imposées par son gouvernement. Y compris les juges dans l’Union européenne qui décideraient de les déclarer nulles et non avenues.

La soumission immédiate de la France à la destruction de Carlos Ghosn enterré avec pertes et profits (?)) comme les professions de foi proclamées avec force par la France et le Japon pour maintenir l’alliance Renault-Nissan risquent fort de ne servir qu’à conjurer le sort et se voiler encore la face, plutôt que de prendre la mesure de la stratégie américaine.


Scandre HACHEM

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.