Possible interruption d’Internet au Liban

Moins d'une minute de lecture

Le directeur d’Ogero, Imad Kreidieh, a confirmé certaines rumeurs faisant état d’une possible interruption de la distribution d’Internet au Liban d’ici 2 mois.

Certaines informations faisaient état de cette possibilité en raison d’impayés à la faveur des sociétés prestataires des câbles sous-marins.

Cette information fait suite à des difficultés financières des administrations publiques alors que le Liban traverse une grave crise économique, la dette publique atteignant 154% du PIB, le déficit budgétaire fin 2019, le taux record de 11.9%, un taux de chômage touchant 30% à 40% de la population active.

Une telle situation pourrait cependant encore plus durement impacter différents secteurs d’activités au Liban dépendant d’Internet, comme le secteur bancaire ou encore les startups et les médias plus particulièrement très dépendants.

Pour rappel, les manifestations qui se poursuivent depuis la nuit du 17 au 18 octobre 2019 et qui entrent donc dans leur 88ème jour, avaient débuté suite au projet d’instaurer une taxe WhatsApp de 6 USD par ligne téléphonique.

Le mouvement s’est élargi en contestation contre l’ensemble de la classe politique accusée de corruption et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la quasi-banqueroute financière

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.