2 minutes à lire

” Les préjugés ne sont pas simplement une question d’estime de soi. Ce sont des attitudes intergroupes qui émergent des rapports intergroupes. Pour changer les préjugés, il ne suffit pas d’améliorer l’estime de soi des individus, même si cela n’est sans doute pas sans conséquence. Plutôt, l’étude du rôle de la gratification relative suggère qu’il faut relier la lutte contre les préjugés à la lutte contre les inégalités économiques et sociales.”
Serge Guimond, 2006 Préjugés et stéréotypes, La fonction sociale des préjugés éthniques. 

Un grave problème de fuite en arrière persiste chez tant de libanais.

Il consiste à préfèrer la sécurité d’une tutelle à l’assurance d’une citoyenneté rigoureuse. Dans un état où la résignation, la désolation et la colère intime peuvent être rassurées par la bienveillance religieuse, l’individu se trouve t-il à l’angle du choix civil délibéré? Pour défendre résolument le sens de la neutralité, l’individu dans sa communauté aurait dû déjà pratiquer un comportement fidèle aux textes de la constitution depuis une centaine d’années. Est-ce bien l’égard paternel qu’il nous faut pour promouvoir les objectifs d’une large composante civile “indépendante” et essentiellement libanaise ? Est-ce le temps propice de discuter de l’importance de la neutralité du Liban quand tant de personnes ne croient plus qu’à la porte ouverte des saints et qu’à Dieu le tout puissant ? La concordance consensuelle n’est certes pas un parcours distinct de la récupération politique et le ras-le-bol généralisé des gens ne peut évidemment suffire pour changer la donne. Cependant, les éventuelles normes agréés pour de futurs citoyens peuvent-elles mettre sur les rails la renaissance du comportement démocratique avec des convenances intrapersonnelles et communautaires intouchables ? Il s’agira surtout de ne plus laisser d’autres transformer les riches valeurs humaines, millénaires de coexistence en des appropriations ou sinon en des hantises de préservations ancestrales.

Ne nous laissons donc plus distraire par les perplexités et les hypersensibilités de nos composantes respectives. Sinon, nous permettons d’amplifier en nous et à chaque épuisement socio-économique des tuteurs qui n’attendent rien de mieux que de se prévaloir en tant qu’ultimes protecteurs. En attendant, l’acte unifié des libanais se confond aux réactions extrêmes. La structure proprement indépendante et conséquente d’une résolution appliquée est encore considérée comme une remise en question inacceptable du fait accompli ou une provocation ouverte. Le rituel du cloisonnement demeure fermement défendu au pays des Cèdres alors que le regard critique des irresponsabilités générationelles communes est encore à ses balbutiements ou carrément méconnu ! 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.