Les automobilistes pourront s’attendre à une journée douloureuse ce jeudi prochain, les retraités de l’Armée Libanaise ayant décidé de bloquer certains axes principaux des routes libanaises.

Ainsi, les autoroutes menant au Nord Liban, au niveau du tunnel de Chékaa ou encore celle vers la Békaa au niveau de Dahr el Baidar et la fameuse route de l’aéroport à Beyrouth même seront le siège d’un sit-in des anciens militaires qui durera de 5 heures du matin à 10 heures du matin. Ces derniers comptent ainsi protester contre l’adoption d’un certain nombre de mesures du budget 2019 faisant actuellement l’objet d’un débat au sein de la commission parlementaire du Budget et des Finances.

Sont notamment visés par les protestations des retraités de l’institution militaire, certains avantages sociaux qui leurs sont accordés et qui étaient précédemment inclus dans leurs salaires. Ainsi séparés, ses avantages sociaux pourraient faire l’objet de taxes. Un compromis aurait cependant été conclu sur ce volet. Ainsi, ces indemnités devraient être finalement versées sans être décomptées comme faisant parti de la part salariale lors du calcul des retraites.

Le seconde volet visé par les militaires est lié à la suspension du régime spécial de retraites dont ils bénéficient. Ainsi, ils pouvaient demander leur retraite 3 ans avant celle accordée par le régime général. Ils demanderaient ainsi que ce projet soit abandonné.

La dernière revendication porte sur la hausse des frais liés à la santé de 6% à 9%. Le budget 2019 prévoit en effet que cet avantage s’aligne sur ceux du secteur public en général.

Les anciens militaires demandent l’annulation de cette réforme incluse dans le budget 2019.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.